Abonnez-vous

Kyste Arthro-Synovial du Poignet

 

Il s’agit de la tumeur bénigne de la main la plus fréquente. Le arthro-synovial est une « boule » remplie d’un liquide gélatineux ressemblant à de la gelée anglaise localisée dans la majorité des cas au dos du poignet mais de nombreuses localisations sont possibles notamment à la face antérieure du poignet. Il apparaît spontanément ou à la suite d’un traumatisme.

Localisation sur la face antérieure du poignet

Localisation sur la face dorsale du poignet

L’origine du reste encore inconnue mais pourrait provenir du vieillissement de la capsule articulaire c’est-à-dire du tissu qui entoure les articulations du poignet.

Localisation sur l'avant-bras

sur face antérieure du poignet

 

L’apparition du est progressive et l’évolution hasardeuse. Il peut disparaître spontanément en quelques semaines ou mois ou bien évoluer vers l’augmentation de volume ou la stagnation. Il n’est pas possible de prédire l’évolution du .

SYMPTOMES et EXAMEN CLINIQUE

Le patient consulte pour une douleur allant de la simple gêne à la véritable douleur lors des mouvements du poignet. Parfois le est responsable de douleurs du poignet alors qu’il n’est pas suffisamment volumineux pour être visible ou palpable. Il faut alors savoir évoquer son diagnostic. Souvent le n’est pas douloureux et le patient consulte alors pour un aspect inesthétique de la main.

EXAMENS COMPLEMENTAIRES

Dans la majorité des cas, aucun examen complémentaire n’est utile. En cas de localisation inhabituelle du , l’échographie confirme le contenu liquidien. La radiographie du poignet est normale. En cas de douleur du poignet sans visible, l’IRM est un bon examen pour déceler un de très petite taille.

TRAITEMENT

Plusieurs traitements sont possibles :

L’écrasement du était le traitement de choix il y a quelques décennies mais cela est extrêmement douloureux et la récidive quasi-systématique.

La ponction simple du est douloureuse car le liquide est très épais et le taux de récidive avoisine les 100%.

La ponction du suivie de l’injection de corticoïdes est douloureuse et permet de différer une intervention. En effet le taux de récidive atteint les 70%.

Le traitement chirurgical consiste en l’exérèse du et d’une petite portion de la capsule articulaire du poignet. Le taux de récidive est d’environ 15%. L’intervention se déroule en ambulatoire (le patient ne dort pas à la clinique), sous anesthésie locale ou locorégionale (l’anesthésie générale est pratiquée uniquement en cas de contre-indication à l’anesthésie locale ou si le patient le souhaite). L’incision est un peu plus petite que la taille du

Exérèse d'un kyste arthro-synovial du poignet

Exérèse d'un arthro-synovial du poignet

 

SUITES POST-OPERATOIRES

Le patient sort de la clinique avec un pansement à changer 4 fois pendant 2 semaines (temps de cicatrisation de la peau). Le patient mobilise les doigts immédiatement après l’intervention. Il n’y a pas de rééducation  dans les suites. Quelques douleurs peuvent persister pendant le mois qui suit l’intervention.

COMPLICATIONS

Les complications précoces sont rares. Il s’agit essentiellement d’infection, parfois d’algodystrophie. La complication la plus fréquente est à moyen ou long terme la récidive du (15% à 20% à 2 ans).